Accueil

Lombez évêché rural

Espaon

Commune d'Espaon

Situation géographique

A 7 kilomètres au Sud de Lombez et à quelques centaines de mètres du département de la Haute-Garonne se situe le village d'Espaon, première commune Gersoise arrosée par la Save dans laquelle vient se jeter la Gesse, et sur laquelle deux moulins marquent les limites Sud Nord de la commune.

Présentation générale d'Espaon

Le cœur du village est établi autour de l'église Saint-Saturnin et de l'ancien presbytère, regroupant bon nombre de maisons d'habitations. La mairie, sa place et sa salle des fêtes se situent maintenant à l'intersection des deux routes départementales qui coupent la commune en quatre. Le long des autres voies communales on retrouve un habitat plus ou moins épars constitué d'anciens et de nouveaux corps de ferme. Aujourd'hui on compte pas loin de 200 habitants sur la commune et quelques résidences secondaires font augmenter la population les week-end et en période de congés.
L'habitat est principalement constitué de propriétés privées à titre de résidence. Le parc locatif est constitué de quatre logements communaux restaurés dans l'ancien presbytère et l'ancienne école, et de trois villas dont la gestion est assurée par le Toit Familial de Gascogne.
Sa superficie d'environ 890 hectares s'étend à parts égales entre une vaste plaine sur la rive droite de la Save et une zone de coteaux entrecoupés par de petits ruisseaux à l'Est.

L'essentiel de l'activité économique est tourné vers l'agriculture, au recensement agricole de l'année 2000 on comptait 23 exploitations sur 700 hectares de terres labourables et 12 hectares de prairie naturelles. La vocation de ces agriculteurs est caractérisée par de la polyculture céréalières (maïs dans la plaine irrigable et autres céréales vers les " soulans et paguères ") et sur des élevages de volailles et canards (foie gras et confit).
La minoterie d'Arparens installée depuis 1856, en partenariat avec une coopérative toulousaine, collecte des céréales afin de les commercialiser mais aussi les transformer en farines et aliments du bétail.

Plus de 2 000 ans d'histoire

La plupart des familles sont des agriculteurs. Sur la commune se sont installés deux maçons, un électricien. Ils continuent la tradition d'artisanat.

L'école fondée en 1834 subsiste dans de nouveaux locaux avec deux classes. L'animation est assurée par le comité des fêtes.

Patrimoine, monuments, objets d'art

Au Ie siècle avant JC Espaon se serait établi sur une antique voie de passage entre la Save et l'Espienne, devenue voie romaine (au lieu dit au "Pont Vieux"). Des fouilles successives entre 1959 et 1995 ont décelé la présence d'un domaine gallo-romain avec la mise à jour de poteries, vases, débris d'amphores.

L 'habitat se structure au XIe siècle, sur un tertre mais très vite "le Tupé de Pagès" est délaissé; l'enclos surélevé ayant l'aspect d'une motte circulaire, vers 1355 l'habitat est brutalement détruit par les raids du Prince Noir, c'est alors la fin du site féodal. Au XVIe siècle, l'église paroissiale y est installée tout autour et, pour quelques temps, un petit habitat protégé par un fossé circulaire se forme. Mais depuis le XVIIe siècle l'église est dorénavant seule sur la motte.

Au XIXe le village était très animé par une route faisant la jonction entre Rieumes et l'Isle-en-dodon, on y comptait 489 ouailles en 1846 avec un relais pour les voyageurs et deux cabarets.

Le début du XXe siècle, les deux guerres, et la nouvelle économie sonnent le lent exode qui voit la population diminuer à 149 habitants au recensement de 1999.

Aujourd'hui, la commune bénéficie du retour de la population grâce au tourisme vert et à la proximité du centre économique Toulousain.

A voir et à visiter

L'église du XVI e s placée sur son tumulus avec son clocher tour néo-gothique du XIXe s qui sert de porche avec en contre bas l'enclos du cimetière.

Le monument au mort, en face de l'ancienne école, tirant son originalité par le fourniment réglementaire du poilu de la grande guerre qui entoure la plaque.

Le lavoir communal à coté du moulin vieux avec un espace vert pour se reposer le long du canal au fil de l'eau.

Et tout simplement venir se balader pour nous connaître, pique-niquer à l'ombre d'un chêne centenaire sur la place du village.

 

LIENS UTILES