Accueil

Lombez évêché rural

Saint Loube Amades

Commune de Saint Loube Amades

Présentation générale

La commune actuelle, d'une superficie de 609 hect. Correspondant au regroupement de deux entités : en 1823, le préfet d'autorité réunit Saint Loube et Amades, séparés par la rivière la Lieuze. De fait, on va trouver sur ce terroir deux bourgs, deux églises (Saint Loube et Saint Pierre) et deux cimetières. Le quartier de Cabannes aurait été réuni en 1829. Le nouveau chef-lieu Saint Loube se situe dans le canton de Lombez, à 10 km au sud-est et jouxte la Haute-Garonne à l'est, au nord des communes de Pébées, Monblanc, à l'Ouest Sauvimont, au Sud Laymont.

Population : 62 hab. (1999)
Fête communale : le dernier dimanche de juillet
Fête patronale : Saint-Loup (1er dimanche de septembre)
Descriptif géographique et historique :
Saint Loube est un village de plaine, mais la majorité de 600 hect. Se situent à plus de 200 m ; le versant rive gauche s'abaisse progressivement, alors que celui de droite s'élève rapidement. Les reliefs entrecoupés par plusieurs ruisseaux, dégagent des sommets occupés chacun par une habitation.

Existent des projets de construction immobilière car le village reçoit de nouveaux habitants qui travaillent à Toulouse ; la reprise démographique s'amorce.

Activités économiques et culturelles

De tout temps, l'agriculture et surtout l'artisanat ont apporté les éléments de la vie ; en 1826, le maire de l'époque, François Gramont, fait bâtir un moulin à vent : il existait en 1847 un élevage de vers à soie.
Avec l'ouverture de la voie ferrée, les habitants des environs venaient à Saint Loube où se trouvaient deux épiceries, un forgeron, un café… Subsiste un moulin à eau habité sur la Lieuze. La commune est propriétaire de 11 ha. de bois, " le produit est partagé entre les habitants " (XIX° siècle).

Une exploitation s'est spécialisée dans l'élevage des poussins, d'autres dans l'accueil touristique (gîtes, chambres d'hôtes).

Patrimoine

L'Église St-Loup est située au centre de Saint Loube, sur la rive gauche de la Lieuze. Très ancienne, elle est orientée, construite en briques cuites.
Restaurée récemment, elle présente un clocher mur précédé d'un auvent à trois pentes reposant sur deux piliers en bois.
Coté nord de la nef unique, s'ouvre une chapelle dédiée à la Vierge : on y conserve un autel de bois peint et son tabernacle qui date du XVIII° siècle.
L'Église Saint Pierre d'Amades, en terre à partir d'un mètre environ du sol, avec clocher mur est d'origine inconnue. Une ceinture de ciment consolide les murs très anciens, très épais (1.50 m). A l'intérieur, mobiliers des XVII°, XVIII, XIX° siècle. Un plat de quête a été classé sous la mention "dinanderie, cuivre, XVI°siècle".

Les châteaux : il y en a deux sur la commune : le château de Salles et celui de Poussignan.
Petit patrimoine : Moulin habité et restauré sur la Lieuze. Il y avait deux moulins à vent.

LIENS UTILES